BENIN : Une opposition politique ridicule

Pour tout pays qui se respecte et qui veut se placer sur la voie du développement, l’opposition politique est amenée à jouer un rôle très important. Même si ce n’es pas elle qui prend les grandes décisions politiques, elle y contribue grandement de part sa contribution au débat public. Elle a donc une force énorme qu’elle peut mettre en œuvre de part ses idées. 

Au Bénin, malheureusement, l’opposition ne semble pas jouer de rôle qui permettrait de dynamiser les actions du Gouvernement. Même si le Gouvernement ne fait pas assez, ce qui n’est réellement pas le cas, nous constatons que l’opposition ne fait rien pour amener les dirigeants actuels à travailler. Il s’agit en fait d’une opposition ridicule. Elle est si hétéroclite qu’elle n’arrive même pas à parler d’une seule voie. On observe au sein de l’opposition des luttes intenses de leadership en vue des élections présidentielles de 2011. Ce qu’elle oublie ici, c’est que pour remporter 2011 face au président actuel, il faut être une force de proposition et montrer clairement aux citoyens que des alternatives sont possibles face aux choix parfois, si non souvent désastreux du Gouvernement. Cette opposition là, ne contribue donc pas au développement du Bénin. Au contraire, elle fait tout pour l’empêcher d’amorcer le développement. Elle met tout en œuvre pour entacher ou nuire au peu d’actions positives que le Gouvernement consent réaliser. On se souvient encore des accords relatifs à la protection de la côte qui n’ont pas été signés du fait du blocage des députés de l’opposition et pour lesquels le Président a été obligé de recourir à des ordonnances pour sauver ces dossiers si tant importants pour le pays. 

 

Les gens sont opposants sans vraiment savoir pourquoi, à moins de passer leur temps à critiquer ce que font les autres. Critiquer c’est bien mais qu’est ce que l’opposition propose. Jusqu’à présent, nous ne voyons rien de leur part comme projet de société. C’est normal que l’opposition ne puisse rien proposer dans la mesure où elle ne dispose pas d’un projet de société. Elle est sans boussole et s’oriente suivant les directions du vent. Quand on ne sait pas ce qu’on veut, quand on ne sait pas là où on va, c’est normal qu’on cherche la moindre occasion pour critiquer ce que font les autres. En réalité l’opposition béninoise vit dans l’oisiveté et cherche les opportunités pour se faire entendre. Dommage qu’elle ne soit même pas capable di dire ouvertement qu’elle fait parti de l’opposition. Quand des personnes qui depuis le renouveau démocratique, d’autres depuis la période révolutionnaire ont participé à la gouvernance du pays et n’ont pu rien apporter de positif, se retrouvent aujourd’hui dans l’opposition, ce n’est pas étonnant qu’elles produisent des résultats lamentables. Et oui, notre opposition est lamentable et fait honte à nous béninois lorsque nous suivons des actions. Comment peut-on empêcher le Gouvernement de réaliser des actions pour des populations alors que ces populations ont participé à l’élection d’une partie des acteurs de cette opposition à l’Assemblée Nationale ou comme élu local ou municipal ? Une opposition qui passe son temps à avoir la majorité à l’assemble nationale avec pour seule raison de bloquer les actions du Gouvernement, ce n’est pas une opposition. Une opposition qui pense à tout moment à 2011 alors que nous sommes en 2009, n’est pas digne, surtout quand elle n’a rien de mieux à proposer. 

En tout état de cause, au Bénin, nous ne disposons pas encore d’une opposition politique. Les personnes qui aujourd’hui sont supposées faire parti de l’opposition sont simplement des personnes à la recherche de leur survie politique. 

Adidéhou 

 


Un commentaire

  1. AGOSSOU Mireille dit :

    je partage entièrement vos idées sur l’opposition non pas seulement ridicule mais stérile que les politiciens manifestent contre la personne du chef de l’Etat d’une part et contre ses actions d’autre part.
    la vérité c’est que la plupart de nos hommes politiques se sont retrouvés dans le cercle de ceux qui font l’histoire au hasard d’opportunités qu’ils ont saisi au vol.ils n’ont aucune formation en sciences politiques et ils ne cherchent pas non plus à acquérir les connaissances qu’ils faut en renforçant leurs propres capacités et ceux de leurs militants de la base au sommet.
    ils ne cherchent pas non plus à s’entourer des compétences de personnes ressources averties qui se chargent de leur formuler les politiques et stratégies d’action ainsi que les méthodes pour relever les insuffisances du gouvernement et proposer des solutions alternatives, qu’ils ne doivent pas garder pour eux mais dire publiquement, pour qu’en son temps le peuple reconnaisse la justesse de leur critique de l’action gouvernementale.
    Malheureusement d’aucuns pensent que si l’opposition dévoilent ses idées,le gouvernement va les copier et corriger ses erreurs. Cette opinion est très fausse et les politiciens ne veulent pas comprendre qu’en faisant des propositions concrètes sur la manière dont ils pensent que le pays doit être gouverner, ils sont en train de préparer le terreau du coeur des citoyens pour semer les grains qui lèveront quand ce sera leur tour de prendre le pouvoir.
    l’argent seul ne suffit pas pour être opposant, il faut la connaîssance ou à défaut s’entourer des éminences grises qui dans l’ombre vous orientent vers les bonnes décisions. Que l’opposition se reprenne donc et cesse de pleurnicher sur son sort, car que vaudra la démocratie béninoise sans son existence?

Répondre

rguiegu |
QUETZAL |
" BARRER À GAUCHE ", ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RELATOS DE EDGAR
| Politique buzz en Eure-et-Loir
| Comité de solidarité avec l...